Réduire les maux de ventre par la médecine douce

Entre la diarrhée, la constipation, ou encore les troubles gastro-œsophagien, le mal de ventre revêt un caractère très complexe.Le mal de ventre est donc un trouble qui peut s’expliquer par différentes raisons et qui se caractérise par des douleurs lancinantes au niveau de l’abdomen.

Pouvant trouver une origine digestive, à cause du stress, urinaire ou encore gynécologique, les maux de ventre sont fréquents. Le mal de ventre peut même avoir une source cardiaque, ce qui complique la distinction des raisons aux maux de ventre. Cela varie d’un léger trouble du a l’indigestion d’un plat à un problème de santé ou encore la prise de boissons alcoolisées.

Cela peut donc varier de la cause la plus bénigne à celle la plus inquiétante. Néanmoins il existe des traitements pour traiter le mal. La médecine douce en fait partie et offre de nombreux avantages.

Les causes profondes des maux de ventre

Qualifié de complexe, le ventre est une région anatomique qui regroupe à elle seule l’estomac, le foie les intestins, les reins, le pancréas et la rate.  Les maux de ventre peuvent donc être de nature mais aussi de gravité très divers. Il faut donc avant tout, commencer par consulter un médecin.

soigner mal de ventre

Grâce à ce dernier, vous pourrez détecter une potentielle atteinte urgente ou grave. Les maux de ventre se manifestent dans la partie abdominale du corps, du thorax au niveau du bassin. Cette zone couvrant de nombreux organes, cela explique la multiplicité des types de maux de ventre ainsi que les symptômes et réactions différentes en fonction de l’organe touché.

Les causes possibles des maux de ventre peuvent être des troubles digestifs courant. Ils sont dus à une mauvaise alimentation, entre les aliments gras, sucrés, salés, épicés mais aussi les boissons gazeuses. Le reflux gastrique, les douleurs abdominales, le syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle,  la maladie cœliaque du a une intolérance au gluten ou encore la maladie de Crohn sont autant de causes aux maux de ventre. C’est là que peut alors intervenir la médecine douce.

Recours à la médecine douce pour soulager le mal de ventre

La phytothérapie ou le recours aux plantes pour se soigner est un bon moyen pour guérir les maux de ventre. Nombres de plantes peuvent améliorer la digestion, soulager les brûlures d’estomac ou les douleurs abdominales, ou encore accompagner un syndrome de l’intestin irritable.

Vous pourriez avoir recours aux services d’un naturopathe pour vous faire des recommandations en fonction des innombrables possibilités qui existent. Autre moyen ayant fait l’objet d’études concluantes dans le suivi du syndrome de l’intestin irritable, l’hypnose. Vous pouvez aussi avoir recours à la sophrologie qui implique méditation, relaxation. Les résultats sont reconnus pour baisser l’anxiété, le stress, ballonnement, nausées et douleurs gastriques. 

Les approches naturelles qui ont un impact démontré

L’hypnose et ce sont des études qui l’attestent, est très efficace dans le traitement du syndrome du côlon irritable.  C’est une technique qui a un impact sur l’état des patients, tout comme les symptômes associés au syndrome de l’intestin irritable.

Vous pouvez aussi avoir recours à la naturopathie pour soigner les maux de ventre.  Les remèdes naturels et un changement de régime alimentaire peuvent donc venir à bout du syndrome prémenstruel qui cause environ 150 sortes de troubles psychologiques, physiques et comportements différents.

Le recours à l’acupuncture seule ou en complément est recommandé pour traiter la dyspepsie. Le recours au yoga est possible pour venir à bout de certains troubles digestifs fréquents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *