mal de dos réveil
Santé

Comment réduire le mal de dos au réveil

Avoir mal au dos au réveil est la croix que porte nombre de personnes. Une grande majorité de gens en souffre à des degrés divers, au cours de leur existence.

Cela a notamment une influence sur leur activités quotidiennes et certains sont même obligés d’arrêter de travailler à cause de cela. Normalement, ni la posture de sommeil ni le matelas ne sont des éléments déclencheurs ou aggravants. Il est surtout important de mettre quelques conseils en pratique afin de de prévenir le mal.

Les personnes à risque pour les maux de dos

Les maux de dos au réveil visent la plupart du temps, les personnes de plus de 40 ans. Cela s’explique par l’inactivité des personnes de cette tranche d’âge mais aussi le raidissement des tissus associés à l’arthrose et l’augmentation des risques de symptômes causée par la perte de mobilité des articulations chez ces personnes.

tension au dos réveil

Néanmoins, une personne qui a plus de soixante ans et qui est en très bonne condition physique peut présenter moins de risque de souffrir des maux de dos qu’une autre de trente ans, moins flexible, moins en forme et jouissant d’un tonus musculaire mauvais. C’est ce qui rend compliqué l’association entre l’âge et les maux de dos.

En conséquence, plus vous êtes actif et plus votre poids santé est bon, moins vous êtes exposé à souffrir de maux de dos.

Les raisons principales des maux de dos au réveil

Plusieurs facteurs peuvent expliquer les maux de dos. Une mauvaise posture couchée peut par exemple occasionner des maux de dos la nuit ou au réveil. La fermeté du matelas ou encore d’autres éléments liés au sommeil peuvent aussi expliquer la chose.

Les facteurs qui expliquent ou entraînent des douleurs au réveil sont multiples. Il s’agit entre autres du manque d’exercice physique, du maintien d’une mauvaise posture à long terme, du manque de mobilité, du manque de souplesse, mais aussi de la perte de tonus musculaire. D’autres exemples peuvent être des facteurs déclencheurs ou aggravants. Il s’agit entre autres de l’utilisation d’un matelas inadéquat, de l’adoption d’une posture de sommeil inappropriée, de l’utilisation d’un oreiller inadéquat.

Ces facteurs aggravants varient aussi d’une personne à une autre. Il faut donc procéder à l’essayage de différents types de matelas dans le magasin, afin de déterminer le plus confortable pour vous et selon votre habitude de sommeil. Vous y gagnerez en tranquillité, votre dos avec.

Les bonnes et mauvaises positions de sommeil

L’homme passe quasiment le tiers de sa vie en position couchée. Il faut donc, si vous êtes une personne risque, adopter les bonnes habitudes au lit. Placez un oreiller ou un coussin sous les genoux si vous dormez sur le dos.

Cela vous aidera à ne pas trop creuser le bas du dos. Prenez aussi habitude de renouvelez votre matelas maximum après dix ans d’utilisation. Pour l’oreiller, il doit être changé au plus après cinq ans d’utilisation, aussi pour l’hygiène que pour des raisons d’efficacité. 

Soyez à l’écoute de son corps et n’hésitez pas à faire les ajustements nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *